Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Un hémiplégique jeté à la rue à Meaux !?

Un hémiplégique jeté à la rue à Meaux !?

Voici le courrier adressé ce jour,

nous le reproduisons en retirant le nom du monsieur

 

 

Madame la Préfète de Seine et Marne,

Monsieur le Sous-Préfet de Meaux,

Monsieur le Maire de Meaux

 

 

La Ligue des Droits de l'Homme et Droit au Logement ont reçu Monsieur L  qui a fait part de la gravité de sa situation:

Alors que locataire de la SAIEM de Meaux, il venait de régler ses retards de loyer, son expulsion locative a été effectuée, 15 jours avant

le début de la trêve hivernale.

Lourdement handicapé- il souffre d'une hémiplégie consécutive à un AVC et d'une apnée importante du sommeil-il a été privé de son lit médicalisé et de son appareil respiratoire qu'il ne peut utiliser sans logement.

Aujourd'hui, au mépris du respect des droits de l'homme il se retrouve à la rue dans de grandes difficultés.

Il s'agit là d'une question de survie car en plus nous arrivons dans la période hivernale et son état de santé exige d'éviter le froid.

La LDH et le DAL s'étonnent qu'une telle expulsion ait pu avoir lieu.

Les deux associations ne comprennent pas que la mesure de protection MASP 2 ne lui ait pas permis d'être accompagné, ce qui pose encore le problème de

la protection des majeurs.

Ils demandent que Monsieur L soit immédiatement hébergé dans un lieu lui permettant de poursuivre ses soins et qu'un projet de relogement soit reconstruit avec lui.

Connaissant votre attachement au respect des droits de l'homme, nos deux associations estiment que vous interviendrez dans les meilleurs délais.

Veuillez agréer l'expression de nos sentiments respectueux.

 

Pour le DAL 77                           et la LDH -section de Melun, Arnaud Chabalier

Jean-François Chalot

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cartier 27/10/2018 18:30

Aux dernières nouvelles : Bonne nouvelle Madame la Préfète est intervenue, le monsieur est hébergé à l'hôtel, voici un succès qui nous va droit au cœur. Merci pour lui à Madame la Préfète et à Jean François Chalot qui donne de son temps et de ses relations sans compter. Bravo à tous les deux mais il faut poursuivre les actions de pression pour que les législateurs rendent ces situations inhumaines impossibles.