Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Pour une loi cadre de lutte contre l’exclusion

Pour une loi cadre de lutte contre l’exclusion


 

Le collectif national ALERTE qui regroupe près de quarante associations et unions, dont de nombreuses associations de solidarité s’invite à l’élection présidentielle en formulant cinq propositions.

Il se prononce clairement pour un plan interministériel de lutte contre la pauvreté et propose une loi de programmation financière sur 5 ans.

Voici ses cinq propositions qui figurent dans le communiqué que vous pouvez lire ici :

http://www.alerte-exclusions.fr/

 

« 1. Une réforme en profondeur de la politique des minima sociaux pour aboutir à la mise en œuvre d’un revenu minimum garanti, sous condition de ressources, dès 18 ans, adossé à un accompagnement renforcé, avec des référents de parcours, et une politique de mobilisation générale pour un emploi décent pour tous (emploi aidés, postes d’insertion par l’activité économique). Il s’agit donc d’un triptyque vertueux « revenu minimum garanti - accompagnement effectif - politique d’emploi renforcée » pour les personnes les plus en difficulté.

2. Une politique ambitieuse de formation professionnelle et d’alternance appuyée sur le compte personnel d’activité qui doit être élargi à un droit à l’éducation - formation tout au long de la vie.

3. Des investissements sociaux massifs dans la lutte contre l’isolement, pour la petite enfance, et dans le soutien à la parentalité.

4. Une politique du logement qui permette enfin de sortir des logiques d’hébergement, de lutter contre la précarité énergétique, de mieux utiliser le parc privé et de garantir l’accès au logement, y compris privé, pour les personnes les plus modestes.

5. Une politique de santé accessible à toute personne, quels que soient ses revenus et à tous ceux présents sur le territoire, en application de l’accueil inconditionnel. Cela nécessite le renforcement du système de sécurité sociale actuel.

Ce projet fédérateur permettra de construire une société fraternelle, bienveillante et solidaire, une société où chacun puisse enfin trouver sa place. »

C’est un programme minimal vital dont il s’agit….

Ce texte, s’il était suivi d’un engagement politique, réduirait la pauvreté.

Ce serait un grand pas en avant.

Quant au revenu minimum garanti, il faudrait qu’il soit au-dessus du seuil actuel de pauvreté !

Jean-François Chalot

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article