Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Revalorisation « ridicule » de l’allocation adulte handicapé

les handicapés oubliés des présidentielles : dessin de NAGY

les handicapés oubliés des présidentielles : dessin de NAGY

Il faut faire des économies, réduire le nombre de fonctionnaires disent certains candidats aux présidentielles…..

Pendant ce temps-là le nombre de chômeurs augmente et des adultes handicapés qui ne peuvent plus travailler ou qui ne trouvent pas un travail adapté survivent avec difficultés.

 

Le montant maximum de l'allocation aux adultes handicapés (AAH 2017) « s’élève » à 810,89 euros depuis le 1er avril 2017.

 Ce montant correspond à l'aide touchée par un bénéficiaire sans ressource. 

Cette aide est différentielle, la CAF se chargeant d’appliquer un abattement sur ce montant maximum en prenant en compte d’autres ressources comme des allocations ou pensions.

 

L’APF lance un cri d’alarme devant les difficultés rencontrées par les adultes handicapés face à ce revenu qui se situe sous le seuil de pauvreté :

« L’allocation adulte handicapé (AAH), dont bénéficient plus d’un million de personnes en situation de handicap ne pouvant pas ou plus travailler, a été augmentée de 2,43€ ce 1er avril.

L’Association des paralysés de France (APF), dénonce cette revalorisation « ridicule et inacceptable qui laisse les bénéficiaires de l’AAH sous le seuil de pauvreté ! »

En effet, sur l’ensemble du quinquennat, l’AAH n’aura été revalorisée que de 6,67%.

Pour mettre fin à ces situations scandaleuses, l’APF souhaite sortir de la logique de minimum social et appelle à la création d’un revenu individuel d’existence pour toutes les personnes en situation de handicap qui ne peuvent pas ou plus travailler.

Au moins égal au seuil de pauvreté (1008€ par mois) et déconnecté des revenus du conjoint ou du concubin, il doit apporter une réponse durable afin qu’aucune personne en situation de handicap ne vive sous le seuil de pauvreté.

Cette mesure fait partie des 40 propositions « 2017 - 2022 Changeons de cap ! » que l’APF a publiées à l’occasion des élections présidentielle et législatives. »

En cette période d’élections ou des centaines de lobbies ou de regroupements d’intérêts s’adressent aux différents candidats, les bénévoles des associations de solidarité demandent que les personnes en difficultés ne soient pas oubliées et notamment les adultes handicapés.

 

La solidarité doit être au cœur de toute politique sociale.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article