Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

La galère et l’insécurité d’une famille

La galère et l’insécurité d’une famille

 

Une famille venue de Georgie s’est installée en Seine et Marne il y a six ans.

Le père, la mère et les quatre enfants scolarisés depuis plus de trois ans aimeraient bien

voir leur situation se régulariser.

Les parents ont demandé un titre de séjour qu’ils attendent depuis près d’un an et demi.

Pendant 3 ans et demi , cette famille a été hébergée dans différents hôtels.

Cela a coûté cher financièrement à l’Etat.

Cette famille a vécu dans l’insécurité totale…..Chaque semaine elle doit téléphoner au 115 pour savoir dans quel hôtel elle se retrouvera : le même ou un autre.

Ces personnes ne sont pas des assistés, le père est prêt à travailler avec un titre de séjour garantissant le droit à un emploi.

Quelle gabegie financière avec cette très longue attente avant que le dossier de demande de régularisation soit étudiée ?

C’est là un système qui s’enraye et qui fabrique des malheureux, vivant dans l’insécurité des lendemains et dans la précarité.

Il y a quelques semaines, Monsieur S a émis des remarques quant à la proposition que faisait le 115 de s’installer à Nemours, assez loin de l’école des enfants.

Le 115 affirme qu’ils ont refusé leur affectation, alors que la mère qui parle français m’a affirmé que son mari n’a fait que protester contre cette affectation….

Ce qui est certain et qui est ignoré de la mère de famille, c’est que le 115 aime que les familles suivent à la lettre les recommandations qui leur sont faites….SINON ?

Sinon c’est la punition, il n’y a plus de place d’hébergement pour eux.

Je n’exagère pas.

Ayant appelé plusieurs fois le 115 et le SIAO, j’ai essuyé un refus quand j’ai indiqué le nom de cette famille.

A force de persévérance, j’ai fini par obtenir une promesse que leur dossier sera réétudié ;

«  Vous savez, Monsieur nous n’avons pas assez de places »…..

Je n’ignore pas que les personnels du 115 sont dévoués et qu’ils gèrent la pénurie mais est-il tolérable que la famille S puisse se retrouver à dormir ici ou là ou même dans la rue !?

Poser la question c’est y répondre.

Monsieur  Madame S et leurs 4 enfants doivent être hébergés dès maintenant et le dossier de demande d’autorisation de séjour doit être traité très vite.

Familles laïques de Melun

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article