Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

PAS D’UNION SACREE AVEC LES BAILLEURS !

PAS D’UNION SACREE AVEC LES BAILLEURS !

PAS D’UNION SACREE AVEC LES BAILLEURS !

 

Sur l’agglomération de Melun, plusieurs familles que nous accompagnons ont été expulsées, malgré notre intervention.

La plupart des expulsions ne se passent pas comme l’image mise pour illustrer cet article, ce qui n’empêche pas la violence sociale qui s’exprime avec ces familles qui se retrouvent dans la rue sans que soit prévu leur hébergement.

Il nous faut alors intervenir vigoureusement auprès des pouvoirs publics et du 115.

NOUS NE LACHONS ET LACHERONS RIEN !

 

Le samedi 14 octobre, les associations de solidarité, les associations de locataires, le mouvement social vont manifester avec des bailleurs sociaux pour la défense des APL.

Pas d’économies sur le dos des locataires !

L’entourloupe qui consiste à demander aux bailleurs sociaux de baisser de 50 ou 60 € les loyers afin de compenser la baisse des APL ne marche pas.

Nous savons qu’en bout de course ce sont les locataires qui feront les frais de cette opération comptable : les bailleurs n’investiront plus dans les réhabilitations et gèleront les constructions neuves.

Quant aux locataires du secteur privé, ils seront deux fois perdants : une fois avec la baisse de l’APL et une deuxième fois puisque les bailleurs privés ne peuvent pas être obligés de baisser le montant des loyers.

Samedi nous serons avec des bailleurs dans la rue mais il ne s’agit pas pour nous de faire l’union sacrée avec eux.

De très nombreux bailleurs sociaux multiplient à tour de bras les expulsions locatives, n’hésitant pas à jeter dans la rue, hommes, femmes et enfants.

Cette semaine, sur l’agglomération melunaise, ce fut l’hécatombe….

NOUS CONTINUERONS A NOUS OPPOSER AUX EXPULSIONS !

De plus en plus de familles ne peuvent pas payer leurs loyers et leur endettement ne provient pas d’une mauvaise gestion du budget familial.

Comment voulez –vous pouvoir régler un loyer quand  votre revenu se situe sous le seuil de pauvreté ?

Les hébergements des familles se font difficilement, faute de place…

Cet après- midi, j’avais à peine installé une maman et ses deux fillettes dans un hôtel que le téléphone sonnait et qu’on m’annonçait que deux adultes et quatre enfants allaient se retrouver à la rue.

J’ai appelé le 115 pour m’entendre dire : on ne peut rien faire, contactez demain le SIAO !

Où vont dormir ces deux adultes et leurs enfants ?

Y EN A ASSEZ DE CETTE CHASSE AUX PAUVRES A PEINE DEGUISEE QUI MENE A UNE EXPULSION SANS QU’UNE  PREVENTION SERIEUSE  SOIT EFFECTUEE PAR LE BAILLEUR !

Y EN A ASSEZ DE JETER LES EXPULSES ET LES SANS TOIT DANS DES HOTELS SITUES DANS UN NO MAN’S LAND !

Jean-François Chalot

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article