Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Turquie. Selon la Direction des Affaires religieuses « Les filles peuvent se marier et tomber enceintes dès l’âge de 9 ans »

Mariage forcé

Mariage forcé

Dire que la Turquie a ratifié la Convention Internationale des Droits de l'Enfant alors que son gouvernement ne la respecte pas ......

Merci Petinos pour ton article :

Le quotidien chypriote turc Afrika rapporte dans son édition du 3 janvier 2018 que l'institution religieuse suprême de la Turquie, le Diyanet, a publié une nouvelle fatwa sur le mariage, annonçant que les filles peuvent se marier et tomber enceintes dès l'âge de 9 ans. Directement rattaché au cabinet du Premier ministre turc, le Diyanet, c’est-à-dire la Direction des Affaires Religieuses, a pour mission de s'occuper des activités liées aux croyances et aux religions. Il finance uniquement le culte musulman sunnite, les cultes non-sunnites doivent assurer un fonctionnement financièrement autonome. En outre, il a pour mission d’éclairer la société sur la religion : le culte et la morale de l'Islam et gérer les lieux de culte.

Le Diyanet a donc précisé que la limite inférieure d'âge pour le mariage était de 9 ans pour les filles et de 12 ans pour les garçons, précisant que les filles pouvaient tomber enceintes à l'âge de 9 ans et que les hommes pouvaient devenir pères à l'âge de 12 ans.

La frange laïque de la société turque a protesté contre cette fatwa mais avec très peu d’espoir de la changer ou l’abolir. En effet, quand on connait le pouvoir cumulé entre les mains du président turc Erdogan et quand on sait qu’il déclarait naguère « Je suis l'imam d'Istanbul  » (lorsqu’il en était le Maire) et que son rêve était d’élever des générations pieuses, on peut difficilement imaginer un changement de cap… La Turquie s’islamise de plus en plus au détriment des droits de l’homme et des droits de l’enfant…

Le quotidien Le Figaro publie également une information sur son site (le 04 janvier 2018) à propos de cette question, faisant état de différentes protestations suite à cette déclaration de la Direction des Affaires religieuses. Le quotidien précise notamment que : « Selon le quotidien Hürriyet, la Direction des Affaires religieuses (Diyanet) a déclaré mardi (02 janvier 2018) sur son site officiel que l'âge minimum de mariage était de 9 ans pour les filles et 12 pour les garçons. Cette déclaration, qui se présentait sous la forme d'une note explicative sur la loi islamique, a depuis été retirée du site face à la polémique. Une déclaration qui a créé la polémique en Turquie, où le mariage des enfants est une réalité malgré la loi et où le combat se poursuit pour une meilleure éducation des filles. Gaye Usluer, députée du Parti républicain du peuple (CHP, social-démocrate), principale formation d'opposition au parlement, a accusé le gouvernement de s'intéresser à « comment marier des enfants de bas âge alors qu'il faut des discussions sur l'éducation et la santé des enfants ». Pour le député CHP Murat Bakan, le mariage des enfants « viole les droits des enfants, les droits des femmes et les droits de l'homme ». Il a ajouté sur Twitter que son parti avait demandé l'ouverture d'une enquête parlementaire sur le mariage des enfants. Des groupes de défense des droits des femmes se sont également soulevés contre les déclarations de la Diyanet, l'accusant de légitimer les agressions sexuelles contre les enfants. »

 

PETINOS

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article