Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

100 000 emplois aidés de plus sont nécessaires dès 2018

100 000 emplois aidés de plus sont nécessaires dès 2018
100 000 emplois aidés de plus sont nécessaires dès 2018 – communiqué

Communiqué de presse du CAC 

jeudi 22 février 2018

Le CAC s’associe aux propositions du rapport sénatorial qui souligne les effets désastreux de la baisse des contrats aidés

100 000 emplois aidés de plus sont nécessaires dès 2018

La commission de la Culture et de l’Éducation du Sénat vient d’adopter à l’unanimité le 21 février un rapport des sénateurs PS Jacques-Bernard Magner et LR Alain Dufaut sur l’impact de la réduction des contrats aidés sur le secteur associatif[1]. Ce rapport souligne les « effets désastreux » de la baisse des contrats aidés, « qui a eu des impacts très lourds pour les associations, les collectivités, mais aussi les EHPAD ». Le rapport pointe l’absence d’évaluation des conséquences de la baisse des emplois aidés, d’autant plus dramatique qu’elle n’avait pas été anticipée. « Du jour au lendemain, des milliers de personnes ont de nouveau basculé dans la précarité ». « Tous les secteurs sont touchés, qu’il s’agisse de l’animation, de l’éducation, du sport, du tourisme social, du médico-social, de l’aide et des soins à domicile, de la petite enfance, des foyers de jeunes travailleurs,  du spectacle vivant, de la radiodiffusion associative, etc ». « Cette désorganisation a rapidement gagné l’ensemble du secteur de l’économie sociale et solidaire, soit plus de 169.000 contrats aidés ». Au final, « la forte diminution du nombre de contrats aidés met en péril l’existence même de nombreuses structures ». Or, « malgré leurs défauts, les contrats aidés constituent l’un des dispositifs permettant d’insérer dans un parcours professionnel et d’apporter une perspective aux 100.000 jeunes sortant précocement du système scolaire sans qualification et aux 240.000 chômeurs âgés de plus de 50 ans ».

 

Créer 100 000 emplois aidés dès 2018

Sur les bases de cette analyse, le rapport sénatorial propose une augmentation « temporaire » de 50.000 contrats aidés « dédiée aux chômeurs de longue durée de plus de 55 ans », et de 50.000 contrats réservés « aux associations de moins de cinq salariés », soit 100.000 contrats de plus, pour fixer la barre à 300.000 en 2018 ».

Le Collectif des Associations Citoyennes s’associe pleinement à ces propositions et demande instamment leur mise en application, afin de répondre aux évolutions désastreuses explicitées par les auteurs du rapport.

Ce faisant, le gouvernement économisera 200 millions d’euros de dépenses publiques. Les personnes renvoyées au RSA ou au chômage coûtent en effet plus cher aux finances publiques que les emplois aidés (voir l’annexe ci-dessous). Il répondra également aux conséquences dramatiques du resserrement du champ des emplois aidés avec leur transformation en Parcours Emploi Compétences.

 

La nécessité d’un financement pérenne des activités associatives

Cette mesure d’urgence, si elle est indispensable et salutaire, ne remplace pas la nécessité d’un financement pérenne des activités associatives ayant une dimension de service public, non lucratives, reconnues d’intérêt général, en particulier portées par les petites et moyennes associations au service de la société toute entière (voir ICI la proposition du CAC).

La politique actuelle de remise en cause des associations est, dans les faits, de même nature que  la remise en cause des services publics, de l’éducation, de la santé publique, de la qualité de l’accompagnement dans les EHPAD, de la Justice, etc. Cette politique menée depuis 15 ans, loin de favoriser la compétitivité[2], accroît de façon abyssale les inégalités, au seul bénéfice des 0,1 % les plus riches.

C’est pourquoi le CAC appellera prochainement les associations à se mobiliser pour : faire savoir que de nombreuses situations deviennent intenables sur le terrain, appuyer les propositions du Sénat et agir pour défendre avec tous les droits fondamentaux.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article