Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Joanne et la maison près des bois

Joanne et la maison près des bois

 

Roman d’Hervé Giliénine , écrivain de Livry sur Seine

Editions prem314 prem’édit

314 pages

Premier semestre 2018

                                                                              Un roman policier bien ficelé

 

L’auteur, instituteur en retraite, écrit là son quatrième roman.

Comme pour les précédents, il affine son écriture et nous offre un roman agréable à lire.

Joanne est une très belle femme, très remarquée qui s’installe à Maincy, près de château de Vaux-le-Vicomte qu’elle adore.

Jeune américaine, elle s’établit dans une vieille maison avec son mari et sa petite fille.

Ils débordaient tous trois de bonheur en entrant dans cette demeure

« Et puis voilà, la machine a bonheur s’est enrayée : une succession de petits faits venus leur pourrir la vie… » Arnaud, son mari « ne sentait pas comme elle ce harcèlement. »

Très vite elle sent des regards pesés sur elle, sur sa beauté, elle en a l’habitude, certes mais elle sent une menace qui la vise

Elle, américaine et son mari, professeur au collège sont follement amoureux….

Il veille sur Joanne mais plaisante assez régulièrement afin de la rassurer même si certains signes ne trompent pas.

Il vaut mieux prendre des précautions mais ne pas s’affoler, c’est un peu sa devise.

Qui veut s’en prendre à Joanne ?

Le régisseur du château de Vaux-le-Vicomte qui a réussi à ce qu’elle soit engagée comme guide interprète ?

Le voisin, ancien légionnaire, très désagréable qui passe sa vie à la mater ?

Ou bien cet américain qu’elle a connu lorsqu’elle était ado et qui hier comme aujourd’hui, en visite en France est plus qu’entreprenant ?

Joanne s’interroge.

La violence guette, prête à frapper et si le lecteur a quelques éléments de réponse apportés dans le récit, il va être surpris.

Comme pour tout bon roman policier, c’est à la fin du livre que l’atmosphère est la plus lourde et le rythme le plus rapide pour construire un vrai suspense.

Jean-François Chalot

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article