Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Appel à délibérer pour soutenir le Plan Borloo

 

Appel à délibérer pour soutenir le Plan Borloo

vendredi 4 mai 2018[]

Marc Vuillemot, président de l’Association Ville & Banlieue, appelle les maires et les présidents d’intercommunalité de soumettre au vote de leurs conseils municipaux ou intercommunaux des motions ou vœux réclamant au Président de la République et au gouvernement l’adoption de la globalité des propositions du plan, avec les engagements budgétaires nécessaires à leur mise en œuvre au moins dans la loi de finances 2019, voire, plus urgemment, dans le cadre d’un collectif budgétaire au plus tard à l’été 2018.

Proposition de préambule de motion à télécharger :

Word - 12.9 ko
Considérants - proposition de motion
Madame, Monsieur le maire,
Madame, Monsieur le président de l’intercommunalité,
Cher(e) collègue,

Vous le savez, ce qu’on appelle « le plan Borloo », dont l’intitulé réel est « Vivre en grand, vivre ensemble la République, pour une réconciliation nationale », a été remis il y a quelques jours au Premier Ministre par l’ancien ministre de la Ville et ancien maire de Valenciennes. Ce dernier a coordonné le travail de production d’un ensemble de préconisations pour obtenir du gouvernement une relance globale de la rénovation urbaine et de l’accompagnement social des habitants de nos quartiers populaires urbains prioritaires.

Plusieurs des élus de « Ville & Banlieue » ont contribué à la formulation de nombre des propositions. Tout n’est pas parfait, il y a des grandes pistes et des « mesurettes », des axes de travail ayant porté leur fruits et d’autres qui laissent un peu dubitatifs. Mais il y a une approche globale, des objectifs opérationnels, et un chiffrage réaliste — et réalisable — des besoins budgétaires.

Le Président de la République devrait annoncer autour du 22 mai la suite qu’il va demander au gouvernement de réserver à ces propositions. Or, si les ministres en charge de la Cohésion des territoires ont manifesté leur intérêt, des voix se sont aussi élevées au sein du gouvernement pour freiner l’enthousiasme en rappelant les contraintes budgétaires.

C’est pourquoi, plus nous serons nombreux, depuis tous les territoires, à manifester l’urgence de réponses et l’intérêt que nous prêtons à ce que les erreurs du début de quinquennat en matière de politique de la ville soient corrigées, que l’ensemble du plan soit traduit en actes, et que des moyens financiers significatifs soient engagés, plus nous aurons de chance de convaincre.

Divers communes ou intercommunalités, adhérentes de « Ville & Banlieue » ou non, ont décidé, dans l’urgence, car il ne nous reste que moins de trois semaines pour peser sur les décisions, de soumettre au vote de leurs conseils municipaux ou intercommunaux des motions ou vœux réclamant au Président de la République et au gouvernement l’adoption de la globalité des propositions du plan, avec les engagements budgétaires nécessaires à leur mise en œuvre au moins dans la loi de finances 2019, voire, plus urgemment, dans le cadre d’un collectif budgétaire au plus tard à l’été 2018.

Je porte donc auprès de toutes nos collectivités abritant des QPV la suggestion de faire de même que celles qui se sont engagées dans la voie d’une prise de position officielle de leurs instances délibérantes, sachant qu’il est nécessaire que ce soit fait au plus tard autour du 20 mai.

Si vous choisissez de prendre part à cette démarche, nous serions intéressés d’en être informés et même, si possible, de recevoir une copie des délibérations votées, pouvant servir à inspirer d’autres pour leurs rédactions.

Veuillez agréer, Cher(e) collègue, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Proposition de préambule de motion à télécharger :

Word - 12.9 ko
Considérants - proposition de motion
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article