Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Démission de Nicolas Hulot - Le « en même temps » ne marche pas

Démission de Nicolas Hulot - Le « en même temps » ne marche pas

 


Le CNAFAL, agréé association de consommateurs, agréé association de défense des usagers de la santé et adhérent à la Fédération Nationale de l’Environnement, constate que les « vieilles ficelles » politicardes reviennent en force de la manière la plus grossière qui soit.

  • En effet, le clientélisme le plus grossier est de retour : le gouvernement actuel met le paquet sur la métropolisation qui se fera forcément au détriment des zones rurales, avec en toile de fond la disparition des départements et, de plus en plus, la disparition des services publics de proximité : poste, trésorerie publique,…

Il faut donc compenser en flattant les chasseurs : baisse de 50% du prix du permis de chasse, aménagement des quotas de chasse, relance de la chasse à courre et des « chasses présidentielles », alors que Jacques Chirac voulait les supprimer et en tous cas, les avaient laissé tomber,…

  • La condition rurale devient de plus en plus difficile : fermeture de lignes de chemin de fer secondaires, stationsservices d’essence supprimées, distributeurs automatiques de billets de banque de plus en plus rares, entraînant des déplacements de plus en plus longs, au moment où le prix de l’essence explose, raréfaction des médecins généralistes, suppression de fonctionnaires à l’Office National des Forêts et à l’Office National de l’Eau, etc. D’où la séduction des chasseurs (1,2 million d’électeurs potentiels) reçus plusieurs fois à l’Elysée.

Au final, le Président des riches et des métropoles se prend les pieds dans le tapis en recherche de clientèles à acheter.

Macron a fait des choix : le lobby des chasseurs contre l’écologie, les riches en supprimant l’ISF du temps que l’on baisse le niveau de l’APL, que l’on appauvrit méthodiquement les retraités.

Sous le portrait du Président, se profile un Président du vieux monde, sensible à tous les lobbys : industrie agroalimentaire, lobby nucléaire, lobby des routiers, lobby des banques et des boursicoteurs,…

Pour le CNAFAL, le libéralisme est incompatible avec l’écologie. C’est l’ensemble de nos vies qui sont impactées et qui exigent de revoir toutes les thématiques importantes de l’économie : transports, industrie, énergie, agriculture et alimentation, santé pour tous,…

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article