Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Le briard, le breton et le vivre ensemble en musique     Choeur 77 poursuit son tour de France, il a fait escale en 2018 dans les Côtes d'Armor.

Le briard, le breton et le vivre ensemble en musique        Choeur 77 poursuit son tour de France, il a fait escale en 2018 dans les Côtes d'Armor.

 

 

Le périple a commencé il y a 28 ans quand cinq chefs de choeur ont décidé sous l'impulsion de Jean-Philippe Hanneton d'organiser, chaque été, une semaine chantante.

Ainsi des chanteurs volontaires des chorales de Chanterelle (Vaux-le-Pénil), d'Arpèje (Maincy), du Conservatoire Couperain (Chaumes), de Syrinx (Melun) et de l'Ancoeur (Blandy-les-Tours) partent en famille pour apprendre et interpréter des chants.

Ce n'est pas une mince affaire pour les chefs de choeur, l'association constituée et les bénévoles de Choeur 77 :

il faut trouver un lieu adapté pouvant accueillir dans de bonnes conditions plus de 300 personnes et la possibilité de mettre en vie un concert à l'issue d'une semaine d'apprentissage.

Cette année l'équipe a jeté son dévolu sur Plétin-les-Gréves dans les Côtes d'Armor.

Les choristes, les grands en pupitres, les enfants dans le cadre d'activités ludiques encadrés par des animateurs ont appris de nouveaux chants .

Le grand choeur dirigé de mains de maître pas Pierre Adam interprète des œuvres appartenant à des registres différents : « Don Quichotte et Sancho Pança » et la « Cantate Domino » de Mark Hayes .

Les maîtres mots de choeur 77 sont :

solidarité

partage

dépassement

  • La solidarité s'exprime entre les participants, les uns maîtrisent le solfège, les autres non mais tous et toutes s'épaulent mutuellement.

  • Le partage , ce sont ces rendez-vous donnés dans la rue comme ce concert de chants communs lors du marché nocturne de Plestin.

  • Le dépassement de soi, individuel et collectif c'est la recherche de la meilleure exécution musicale qui soit, c'est dur mais quelle joie quand les spectateurs ravis applaudissent avec force.

Le pont d'orgue de cette semaine est arrivé , c'est le concert qui rencontre un vrai succès : une salle comble, des chants interprétés avec brio, comme l'expliquent des spectateurs et la symphonie toute symbolique du final : Oseh Shalom et le canon de la paix avec tous les chanteurs, du plus jeune âgé de 3 ans à l'aîné qui dépasse allègrement les 90.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article