Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Sous la canicule, les oubliés du logement de République déménagent: S'installent Parc des explorateurs (Port Royal) Face au Sénat, pour être logés et contre la loi ELAN

Sous la canicule, les oubliés du logement de République déménagent:  S'installent Parc des explorateurs (Port Royal)  Face au Sénat, pour être logés et contre la loi ELAN

 Droit au Logement  
Fédération Droit Au logement – 29 Avenue Ledru-Rollin 75012 Paris
tél : 01 40 27 92 98 • fax 01 42 97 40 18  • <http://www.droitaulogement.org/>
 

COMMUNIQUÉ

 

 

Nous sommes le collectif des oubliés du logement, avec plus de 300 familles Depuis le 4 juillet, nous nous relayons pour camper place de la République, mais il fait trop chaud !!

 

Nous sommes des familles sans abri, ou expulsées de leur logement, hébergées de manière précaire à droite à gauche ou dans des hôtels, prioritaires DALO, menacées d’expulsion sans relogement, exploitées par des marchands de sommeil, vivant en surpeuplement aggravé. Des familles sans abris vivent sur le campement. Nous avons déposé des demandes HLM depuis des années, et beaucoup d’entre nous sont prioritaires DALO. Pour seules réponses :

-       la Préfecture de région IdF a proposé 30 relogements, et les autres ? Pourtant l’État a la responsabilité de la loi DALO, de l’hébergement, des expulsions, de la réquisition ...

-       les familles qui occupaient le 115 de la Seine Saint Denis à Montreuil le 31 juillet pour l’hébergement de 5 familles ont été brutalement évacuées par la police.

 

Loi ELAN, loi Anti-pauvres : La loi logement ELAN, passée au Sénat en juillet est faite pour l’argent, pas pour les gens ! Et encore moins pour les sans abris et les mal logés de plus en plus nombreux en France :ELAN accélère les expulsions, criminalise les occupants sans titre et les squatters, marchandise les HLM, réduit le nombre de logements pour handicapés, diminue la qualité des logements, autorise le préfet de Guyane à expulser en un mois et sans jugement les maisons dans les quartiers informels, précarise les locataire (bail mobilité), démonte la loi SRU …

 

Aujourd’hui nous nous installons au jardin des explorateurs à Port Royal, ouvert 24h sur 24 pendant l’été pour les sans abris, par la Ville de Paris.

 

Nous demandons :

- Un RV avec le Préfet d’Ile-de-France, pour héberger les familles sans abri, suspendre les expulsions et mettre en place un agenda de relogement des familles du collectif des oubliés

- Un RV avec la Ville de Paris pour participer au relogement et à l’hébergement .

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article