Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Le CNAFAL et l’accueil des étrangers Dans le respect des valeurs républicaines

Le CNAFAL et l’accueil des étrangers Dans le respect des valeurs républicaines

DECLARATION DE PRINCIPE DU CNAFAL En matière d'accueil des étrangers dans notre pays, le CNAFAL réaffirme les principes fondamentaux qui suivent :

Le devoir absolu pour la République et ses agents de traiter tout être humain présent sur le territoire Français, quelle que soit sa situation administrative, avec respect et dignité, conformément à l’esprit de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

    • Le droit au regroupement familial pour tout être humain présent durablement sur le territoire.
    • Le CNAFAL aidera les CDAFAL intervenant dans le champ linguistique et participera aux réflexions sur l’inclusion républicaine des personnes issues de l’immigration.
    • L’accueil des étrangers en France doit viser à leur intégration dans notre République laïque, ce qui suppose, entre autres, le droit et la possibilité d’apprendre notre langue.

    Dans le cadre de ces principes :

    • Le CNAFAL sera un observateur attentif de la politique menée par le Gouvernement et de ses modalités d’application par les administrations. Pour ce faire, il développera des partenariats avec des organisations amies, qui s’inscrivent dans les valeurs de la République laïque.
    • Le CNAFAL demande aux autorités françaises et européennes à mettre fin à leur attitude de non-assistance aux migrants en perdition, qui traversent la méditerranée et de convenir d’une politique migratoire digne des valeurs de la République française et des Démocraties européennes.
    • Le CNAFAL assurera auprès des CDAFAL volontaires, un soutien (documentation, formation, assistance téléphonique) et organisera chaque année une rencontre sur ces problématiques.
    Partager cet article
    Repost0
    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
    Commenter cet article