Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES MANIFESTATION A PARIS LE 24 NOVEMBRE 2018

CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES MANIFESTATION A PARIS LE 24 NOVEMBRE 2018

Les manifestations prennent cette année une résonance particulière avec le contrecoup des scandales des personnalités enfin dénoncées.

 

C’est à l’appel de Muriel Robin et 87 autres personnalités pour lutter et agir au plus vite contre les violences faites aux femmes, publié dans le Journal du Dimanche du 23 septembre 2018 qu’auront répondu les manifestants le 6 Octobre 2018, devant le Palais de Justice de Paris

 

Triste rappel : Tous les trois jours une femme meurt sous les coups de SON CONJOINT ou ancien conjoint ! Soit 123 en 2017 et 225 000 ont été victimes de violence en France.

 

Si on espérait qu’une prise de conscience et les appels à la justice plus fréquents aient pu enrailler la donne, il n’est rien, les chiffres vont croissants.

 

Ce rassemblement en France est à l’image de ceux déjà organisés à l’étranger. En janvier 2018, aux États-Unis, plusieurs milliers de personnes se sont mobilisées à l’appel du mouvement #Metoo. En avril 2018, en Espagne, les rues ont aussi été noires de monde et une importante mobilisation s’est déroulée en Argentine au mois de juin.

 

Des personnalités comme Audrey Pulvar, l’ancienne ministre de l’Égalité des territoires et du Logement Cécile Duflot, des féministes, des journalistes, ou des victimes d’agression comme Marie Laguerre. Elles sont 600, déterminées à ce que l’impunité cesse. Dans une tribune publiée dans la matinée du lundi 8 octobre sur francetvinfo, elles appellent à une grande marche le 24 novembre 2018 contre les violences faites aux femmes. “On est convaincues que les violences ne sont pas une fatalité, affirme Caroline De Haas, militante féministe signataire de la tribune. On peut les faire reculer. On peut même les faire disparaître de notre société. Des millions de femmes en France sont victimes de violence. Si on descend toutes dans la rue et qu’on dit stop, on a le pouvoir, ensemble, d’arrêter ces violences.”

Marie Christophe

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article