Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

lE POINT DE VUE DE L'USH :Grand Débat - les HLM sont une chance pour la France !

Le mouvement HLM fait le constat que la question du logement est singulièrement mal traitée dans le « Grand débat national ». En effet, les éléments de cadrage mis en ligne par le Gouvernement, disponibles sur le site dédié www.granddebat.fr structurent les périmètres concernés par le débat et le thème « La fiscalité et les dépenses publiques » propose un « Diagnostic » largement axé sur la nécessité de réduire la dépense publique, indiquant que « les Français bénéficient de prestations sociales importantes » et que, en parallèle, « le poids des impôts et des cotisations sociales est un enjeu pour la compétitivité de l’économie française ».

 

Le document fixe comme objectif au Grand Débat – entre autres – l’identification du « type de dépenses publiques à baisser si le choix est fait de poursuivre les baisses d’impôts ».

 

De l’avis de plusieurs experts, les questions posées orientent le débat en cours. Ainsi la question 6 cible explicitement « la politique du logement » « parmi les dépenses de l’Etat et des collectivités territoriales » dans lesquelles « il faut faire avant tout des économies », la mettant en compétition avec l’éducation et la recherche, la défense, la sécurité, les transports, l’environnement. On peut d’ores et déjà faire l’hypothèse que cette manière de poser la question et d’organiser la hiérarchie entre les différents domaines– et donc en laissant de côté d’autres sujets – ne bénéficiera pas au logement, qui plus est présenté comme « une politique », là où les autres domaines le sont sous l’angle de leurs missions régaliennes.

 

Par ailleurs, répondant lors de sa première intervention face aux maires normands à un maire désireux de faire construire du logement social dans sa commune et confronté aux réticences du bailleur social arguant de ses difficultés économiques provoquées par les réformes en cours, le président de la République a fait état d’une vision très critique des acteurs du logement social.

 

On y retrouve des éléments de langage déjà développés lors de la mise en œuvre de la baisse des APL : la nécessité « assumée » de baisser le coût de la dépense publique dans le domaine et de mettre « la pression » sur les bailleurs sociaux. Ces propos ont choqué nombre de bénévoles et professionnels et ils ne sont ni acceptables, ni conformes à la réalité.

 

Les organismes HLM doivent faire des efforts considérables pour faire face aux contraintes budgétaires imposées par le Gouvernement tout en préservant leurs missions en faveur de la cohésion national, si mise à mal ces derniers mois. Les nouvelles intentions budgétaires qui semblent se dessiner, nous alertent fortement. 

 

Nous avons donc décidé, dans le cadre du Grand débat, de prendre la parole à travers le document « Les Hlm, une chance pour la France » que nous diffusons largement. Cette contribution a pour vocation de mieux faire connaître la réalité économique et sociale du logement social et de ses locataires.

 

Je vous adresse ce document ci-joint et son lien de téléchargement : https://www.union-habitat.org/sites/default/files/articles/pdf/2019-01/mouvement_hlm_et_grand_debat_national_-_janvier_2019.pdf

 

 

Bien cordialement à vous.

 

-----

Marianne Louis

Directrice générale 

Union sociale pour l'habitat

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article