Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

NOTRE DAME DE PARIS NOUS TOUCHE MAIS N'OUBLIONS PAS LES MISERABLES !

NOTRE DAME DE PARIS NOUS TOUCHE MAIS N'OUBLIONS PAS LES MISERABLES !
NOTRE DAME DE PARIS NOUS TOUCHE MAIS N'OUBLIONS PAS LES MISERABLES !

 

Nous avons exprimé notre stupéfaction et notre peine après l'incendie dévastateur de la cathédrale Notre Dame.

Un grand vent de solidarité salutaire se lève mais n'oublions pas que si Victor Hugo a écrit : « Notre Dame », il est aussi l'auteur du roman « Les Misérables »

N'oublions pas la misère, les sans rien, les sans toit !

La solidarité nationale et des gestes forts de la part du gouvernement sont attendus par nos associations de solidarité.

A Melun, comme dans de nombreuses villes, des SDF dorment dehors, c'est intolérable

 

ZERO SDF !

 

De plus en plus dans l’indifférence, entre 150 000 et 200 000 SDF (peut-être davantage) vivent dans la rue, un calvaire chaque jour.

 

L’hébergement d’urgence est saturé.

 

Bref, rien n’est fait de sérieux depuis des années. 

 

Il est grand temps maintenant que cela cesse. C’est de notre responsabilité. Il n’y a aucune fatalité !

 

Les signataires de cette tribune

http://aflmelundal77.over-blog.com/2019/03/sans-logis-l-intolerable-doit-cesser-aujourd-hui.html

 

, parue dans le Monde, préparent des Assises : ZERO SDF !

Une première réunion à laquelle étaient présents de nombreux responsables d'associations s'est tenue le mardi 16 avril à Paris :

L'association Copernic, la CGT, SUD Solidaires, l'INDECOSA, le RESEL, la CGT, le DAL , le CNAFAL......ont discuté de la situation et ont décidé de :

 

  • Préparer la tenue d' Assises le 7 juin au Théâtre de La Colline (métro Gambetta).

  • Agir pour que des Municipalités décrètent et organisent la réquisition de logements libres

 

Des groupes de travail vont se constituer sur les thèmes suivants : l'urgence, l'accompagnement, la pérennisation et le refus de la dislocation des familles ( les enfants des familles expulsées sont souvent placées)

 

Les organisations veulent élargir le collectif aux syndicats, aux associations de locataires, aux mouvements caritatifs, de solidarité ….

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article