Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Politique familiale – Les positions du CNAFAL confortées

Politique familiale – Les positions du CNAFAL confortées

Politique familiale – Les positions du CNAFAL confortées

Voilà des décennies, que le CNAFAL réclame une réorientation des politiques familiales, en faveur du 1er enfant, en revendiquant la mise en place d'une allocation familiale, dès le 1er enfant.

Le CNAFAL ne s’est jamais inscrit dans l’idéologie familialiste et nataliste, qui favorise les familles de 3 enfants et plus. Aujourd’hui, seuls le CNAFAL et Familles Rurales, défendent l’aide dès le 1er enfant.

Déjà l’INSEE et la DRESS, il y a 2 ans, avaient conforté nos positions. L’étude d’Andersen et Nise, confirme, qu’à la naissance du premier enfant, un écart de salaire entre hommes et femmes se creuse et persiste. La perte de salaire subie par les femmes est de 20% ! Même lorsque l’enfant grandit !

Cette étude menée d’une manière comparative, entre couples hétérosexuels et couples lesbiens, fait apparaître que la cause essentielle de l’écart est culturelle et normative.

En effet, « l’injonction normative » prescrit à la femme/mère de « s’occuper » prioritairement de son foyer, plutôt que de son travail… Les couples de lesbienne étant chacune « mère », la disparité culturelle, éducation normative, joue beaucoup moins.

La Norvège, qui a compris cela, a renforcé son réseau de crèches et a obtenu des résultats concluants, puisqu’ils ont quasiment réduit en quelques années, les écarts de salaire entre les hommes et les femmes.

Il est temps de mettre fin à l’idéologie patriarcale et familialiste.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article