Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

COMMUNIQUÉ Paris le 13 mai 2019 23h Arrêté anti expulsion à Grenoble : Une victoire du DAL et du mouvement social

COMMUNIQUÉ Paris le 13 mai 2019 23h                   Arrêté anti expulsion à Grenoble : Une victoire du DAL et du mouvement social

COMMUNIQUÉ

Paris le 13 mai 2019 23h

                 

Arrêté anti expulsion à Grenoble :

Une victoire du DAL et du mouvement social

 

La conseil Municipal de Grenoble a voté ce soir 19h30 une arrêté anti expulsion locative, qui doit contraindre le Préfet à suspendre les expulsions locatives reprises depuis le 1er Avril.

Cet arrêté anti expulsion est le premier adopté en France dans une ville préfecture , qui plus est dans la 16e ville la plus peuplée du pays.

 

Des centaines de  familles menacées d’expulsion à Grenoble vont donc pouvoir dormir tranquille, sans crainte d’être réveillé au petit matin par les expulseurs.

 

Ce vote est le résultat de la mobilisation des militantEs du DAL 38, avec les associations et les locataires menacés d’expulsion depuis l’automne dernier.

 

Il vient concrétiser la revendication de l’ensemble des associations de défenses des locataires, et des gilets jaunes, qui ont demandé aux maires, le 30 et le 31 mars de prendre des arrêtés antiexpulsion, anti coupure d’énergie, et si besoin de prendre des arrêtés de réquisition.

https://www.droitaulogement.org/2019/03/appel-associations-de-defense-des-locataires-ensemble-pour-larret-des-expulsions-des-coupures-denergie-un-logement-decent-pour-tou-te-s-non-au-logement-cher/

  

Cet arrêté vient aussi compléter les arrêtés anti expulsion pris dans des villes communistes prennent des arrêtés de ce types depuis de nombreuses années.

Celui adopté à Grenoble est un bon début.

 

La fédération Droit Au Logement salut ce vote, appel les maires des grandes villes qui affichent une sensibilité sociale à faire de même et prendre également des arrêtés anti coupure d’énergie et des arrêtés de réquisition.

 

Il est grand temps de résister par les actes à cette politique du logement qui broient les plus fragiles.

 

Un toit c’est un droit !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article