Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Laïcité...j'écris ton nom !

Laïcité...j'écris ton nom !

 

 

Je suis inscrit comme beaucoup à des pages facebook locales où j'interviens de temps en temps

Elles fleurissent et c'est une bonne chose....Vous avez souvent des pages « tu sais que tu es de ...quand » ou des « …., ma ville ».

Les seuls messages qui m'énervent sont ceux des donneurs de leçons qui s'en prennent aux écrits comportant des fautes d'orthographe....

Quel mépris pour l'autre....

C'est cela pourtant la démocratie, des échanges entre personnes ayant des compétences dans des domaines différents.

A Melun, je lis régulièrement les « posts » de « Melun ma ville » et je trouve qu'il y a des échanges utiles de proximité et des échanges....

 

Ce matin, alors que j'avais invité mes lecteurs potentiels à venir à l'AG de « Familles laïques » de Melun, une personne a laissé ce message suivant :

« Les femmes voilées seront certainement exclus de ce débat comme dab vu le nom de l'association »

Je suis très heureux de lire cette phrase car c'est une question utile au débat et permettant une clarification.

Il existe trois espaces différents : la sphère publique, la sphère privée et la sphère civile.

La laïcité ne s'applique que dans la sphère publique, c'est à dire à la mairie, dans les services publics, à l'école....

Dans ces lieux, le personnel qui reçoit du public ne doit pas porter de signes religieux ou politiques visibles, car il se doit d'être neutre.

Je me rappelle de la réflexion que m'a faite il y a trente ans, Jean Lion, maire de Meaux :

« Jean-François ! Tu portes un insigne « la paix Monsieur le président », signe politique contre l'intervention militaire française dans le Golfe... tu es libre de ton choix mais ici tu es à la mairie dans une réunion officielle »....

Il avait raison,

En 2003, je me suis mobilisé contre le port de signes religieux à l'école.

Alors que des tensions fortes existaient dans de nombreux établissements scolaires, le vote de la loi du 15 mars 2004 d'interdiction du port de signbes religieux ostentatoires a calmé le jeu....L'école est un lieu d'éducation et d'instruction et non un espace de confrontation.

 

L'espace privé, où chacun est libre de ses choix, de porter ou nom tel signe, c'est la maison, son jardin... La liberté est entière dans le respect des personnes et de la loi car même dans son espace privé, on ne peut frapper sa femme ou son mari, c'est un délit .

 

Le troisième espace est l'espace civil : la rue, la plage, les réunions, où aucune interdiction autre que le respect des « bonnes moeurs » n'est effectuée....

Quand des maires ont sorti des arrêtés d'interdiction du voile dit intégral sur des plages, j'ai condamné leur décision même si je ne suis pas à titre personnel favorable à cette enfermement de la femme.

On peut être pour ou contre le voile intégral mais l'espace civil permet à chacun de choisir son habillement... seul le fait de cacher son visage est interdit par une loi.

 

Après cette explication, je reviens sur le propos de la dame qui a laissé ce message que j'ai reproduit plus haut :

Dans nos permanences, l'association « Familles laïques » de Melun, seule ou avec le DAL reçoit toute famille en difficultés et ne fait aucune différence entre les personnes....Nous les défendons toutes, nous leur demandons uniquement d'être de bonne foi, c'est à dire de ne pas nous raconter d'histoire.

Le débat que nous organisons est ouvert à toutes et à tous.

Dans notre association, il y a des personnes chrétiennes, juives, musulmanes, agnostiques, athées.... peu nous importe leur croyance, elles ont leur place.....toute leur place.

 

La laïcité n'est pas une croyance parmi d'autres, mais un principe, des valeurs humanistes permettant le vivre ensemble.

 

Jean-François Chalot

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article