Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

UBUESQUE !....IL RISQUE D'ETRE EXPULSE DE SA MAISON NON PAR UN PROMOTEUR MAIS A LA DEMANDE DU MAIRE DE FERICY !?

UBUESQUE !....IL RISQUE D'ETRE EXPULSE DE SA MAISON NON PAR UN PROMOTEUR MAIS A LA DEMANDE DU MAIRE DE FERICY !?

UBUESQUE !....IL RISQUE D'ETRE EXPULSE DE SA MAISON NON PAR UN PROMOTEUR MAIS A LA DEMANDE DU MAIRE DE FERICY !?

 

Cela se passe à Féricy, dans notre bonne Seine et Marne

Un monsieur vit dans une grande maison familiale depuis plus de 50 ans.

Le bien appartenait à sa grand-mère....

Dépossédé de sa maison car il a oublié « d'entrer dans la succession », Monsieur M est menacé d'expulsion de son bien familial....

Voici le texte que j'ai envoyé à Madame la Préfète....

Je n'ai fait que retirer le nom de famille

 

Madame la Préfète,

 

 

Je viens d'être informé de la situation de Monsieur Monin habitant à Féricy qui a reçu un commandement de quitter les lieux.

Monsieur Monin vit depuis plus de 50 ans dans une maison qui appartenait à sa grand-mère.

Il a été destitué de l'héritage familial car il n'a pas fait ce qui était indispensable à la succession lui permettant d'acquérir ce bien familial.

Mr M, 59 ans, domicilié à Féricy et son gendre Mikael T 40 ans sont sommés de quitter leur logement qui appartient aujourd'hui à la commune grâce à une procédure de dévolution de bien sans maître....

La commune est donc propriétaire en ayant déboursé moins de 10% du coût réel du bien.

Le maire de la commune propose à ces personnes de payer un loyer de 1100 € pour rester dans cette maison.

Les voisins de ce monsieur se sont émus, un article de presse est paru


https://actu.fr/ile-de-france/fericy_77179/seine-marne-une-maison-sans-maitre-fait-polemique-fericy_23225063.html

 

Monsieur Monin ne disposant comme revenu que le RSA ne pourrait il pas rester dans cette maison dans le cadre d'une proposition tenant compte de ses liens avec ce bien et de ses revenus?

 

Cette situation ressemble à un abus de faiblesse et proposer à Monsieur M de chercher un logement social hors commune ,c'est l'arracher à ses racines et le couper des liens sociaux forts qu'il a noués dans ce village où il rend des services avec des petits travaux .

 

Monsieur M est « au bout du rouleau »...

 

Contacté par la presse et par la télévision, je préfère vous demander d'intervenir pour qu'une solution juste et humaine soit trouvée.

 

Veuillez agréer l'expression de mes sentiments respectueux

 

Jean-François Chalot

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article