Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 défense des locataires 

Publié par Familles Laïques de Melun et Dal77

900 000 personnes privées de domicile personnel !

En début d'année 2019, le dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre dénonçait
900 000 personnes privées de domicile personnel...
2019 toujours, l' UNICEF parlait de plus de 33 000 enfants Sans Domicile Fixe...
L'été s'achève et comme à l'ordinaire les centres d'hébergement d'urgence sont irrémédiablement clos et ce, au mépris des laissés pour compte qui peuplent de plus en plus les moindres recoins de France...
Mi Août, le Collectif des Morts de la Rue enregistrait 214 morts de la rue...

Triste paysage qui révèle une solidarité toujours aussi fragile, toujours aussi esseulée dans cette société aux individualismes prononcés et qui essaye avec rien d'aider ceux que l'on ignore...

Aux portes de l'Automne 2019, comme à chaque année, la conscience collective s'éveillera en transparence sur la misère qui s'achemine peu à peu sur l'hiver, sans faire de bruit, sûre et toujours aussi destructrice...

Avec de temps à autre, un fait divers d'hiver qui crève l'actualité, le temps de rien, le temps d'oublier ces moins que rien qui partent dans l'anonymat...

La misère c'est si sale quand on ne la vit pas et quand on est bien assis dans son quotidien...

Pourtant, on la croise tout le temps tant elle se banalise... A la sortie du métro, le long d'un trottoir, à ses pieds...

Elle meuble, sans abri...
Et trop souvent on fait un pas de coté comme pour éviter de marcher sur une m...
On passe à côté sans trop voir Ses main en demande...
On y jette une obole comme pour s'acquitter d'une « chose » dont on a honte...
Et on relève rapidement le menton pour continuer son chemin vers la norme, vers l'égo...
Laissant ces vies abîmées à leurs solitudes qu'une simple pièce de monnaie ne pourra jamais relever...

Mais derrière chaque main tendue, il y a un homme...

Qui, comme Toi et Moi, a droit à la dignité citoyenne, entre autres !

C'est la République qui l'affirme...

Écoute !

On ne peut pas continuer à regarder cette misère sans rien faire, comme si on regardait la pluie derrière un carreau, impuissant, attendant que ça passe...

Il est grand temps de briser la vitre de nos égoïsmes pour restituer à nos Frangins de la Bâle cette reconnaissance nécessaire à l'existence normale !

Et si, pour gommer l'inégalité des chances qu'encense notre société, nous déclarions ensemble les droits des personnes sans abri ?

Il ne s'agit pas de rajouter des mots aux mots...

Mais de partager trois fois rien qui font beaucoup !

On parle d'un regard différent, d'un bout de cœur, d'une caresse à l'âme, d'un bout de soleil qui rend la lumière à des solitudes sans avenir...

On ne parle pas d'oseille là !

Viens !

Je t'y attends...

Brann du Senon
Président du 115 Du Particulier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article