Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

LETTRE OUVERTE A MESDAMES ET MESSIEURS LES DEPUTES

Mesdames et messieurs les députés, Soyez courageux – Osez !

Le 24 septembre, le projet de loi sur la Bioéthique sera débattu à l’Assemblée nationale.

Le CNAFAL, association familiale laïque, agréée par l’UNAF, s’est, dès le début des années 90, intéressé à ce domaine.

Au cours de ces débats, vous allez en particulier aborder  la PMA, l’anonymat du don, la recherche sur l’embryon.

Le CNAFAL a toujours revendiqué l’accès à la PMA pour  toutes les femmes, mais  il demande  un accès à l’égalité pour tous :

  • Egalité entre hommes et femmes, entre couples hétérosexuels et couples homosexuels, entre couples mariés et Pacsés, ainsi qu’aux célibataires, avec les mêmes droits.
  • Egalité pour tous les enfants dans leurs droits à connaître leur origine, en levant l’anonymat du don et en permettant une reconnaissance identique aux couples hétérosexuels  et homosexuels, sans mention spécifique sur l’acte de naissance, ni passage devant le notaire pour une déclaration préalable. Pour les couples hétérosexuels mariés, le père supposé de l’enfant est le conjoint de la mère (alors que ce n’est pas toujours une réalité).
  • Egalité des droits en mettant fin à l’hypocrisie, en cours encore aujourd’hui, autour de la recherche sur les embryons et les cellules souches.

Certes l’exercice est difficile  et sur certains textes, tels que la recherche sur l’embryon, des gardes fous devront être mis en place.

Des voix dissonantes vont se faire entendre. Si nous pouvons les écouter, les comprendre, les propos émanant d’un caractère religieux, ne peuvent être intégrés au sein d’une république laïque. Celle-ci doit à ses citoyens, la liberté, la fraternité et l’égalité, dont elle est  la garante. Il est donc temps que cette égalité trop longtemps bafouée, puisse s’exercer dans ce domaine.

Si les débats sur la bioéthique se concentrent autour des sujets ci-dessus,  les travaux du CCNE (Comité Consultatif National d’Ethique, allaient bien au-delà de ces sujets, avec l’intelligence artificielle, la santé et l’environnement etc. Nous souhaitons que ces thèmes ne soient pas oubliés par la suite

Vous trouverez en pièce jointe, la synthèse des positions du CNAFAL lors de son audition auprès du CCNE, en janvier 2019, ainsi qu’un document transmis à l’UNAF sur nos réflexions.

Le temps des tergiversations trop souvent constatées, doit prendre fin. Il faut du courage pour arriver à une véritable égalité, nous savons que vous n’en manquez pas et que vous saurez prendre vos responsabilités d’élus, représentants de la République.

Nous vous prions d’agréer, Madame la Députée, Monsieur le Député, l’expression de notre considération.

Le Président du CDAFAL,
Jean-Marie Bonnemayre.

Marie-Odile Pellé-Printanier,
Vice-Présidente.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article