Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Quand il n'y a plus d'humanité.....

Quand il n'y a plus d'humanité.....

Quand il n'y a plus d'humanité.....

Jeudi dernier, alors que j'étais en réunion à l'UNAF, à Paris, j'ai reçu l'appel d'un monsieur de Torcy m'informant de sa grande inquiétude.

Le commissariat de police venait de l'informer de son expulsion locative prévue pour le lendemain .

Je lui ai demandé quelques précisions qu'il m'a apportées : sa femme est enceinte, ils ont deux enfants âgés respectivement de 6 ans et de 4 ans …. sa dette de loyer s'élève à plus de 10 000€.

M'informant qu'il avait aujourd'hui un salaire net de 1900 €, il m'assurait pouvoir régler 3000 € en début de semaine prochaine et reprendre le paiement de ses loyers.

Si le bailleur ou le CCAS l'avait informé de ses droits, il aurait su qu'il était possible de saisir la CCAPEX, la commission de prévention des expulsions locatives....Il aurait eu droit à des recommandations et sa famille n'aurait pas été expulsée.

Mais, ignorant de ses droits il n'a rien pu faire.

Il aurait pu effectivement contacter une association.... mais , jeune, il a essayé de se débrouiller, tout seul, en vain.

Le bailleur contacté a dit qu'il était trop tard....L'OPH, Habitat 77 ne badine pas....

La DDCS ( Direction Départementale de la Cohésion Sociale) a répondu qu'il faudrait que cette famille téléphone au 115.

J'ai adressé une lettre ouverte à la Préfète qui n'a ni répondu, ni agit.

Inquiet pour cette famille j'ai prodigué quelques conseils qu'elle a suivis :

  • mettre en sécurité les habits et affaires importantes ;

  • déménager les effets les plus mobiles....

Vendredi, comme prévu, la famille a été expulsée et s'est retrouvée à la rue !?

Le 115 n'a pas pu être joint... et ces personnes ont pu être hébergées pour le week-end chez des amis.

Lundi, ils sont à la rue....

L'expulsion était évitable....c'est ce que je pense

Imaginons que je sois dans l'erreur :

Pourquoi aucune entité institutionnelle, sociale n'a été présente....Où était l'assistante sociale ou le CCAS ?

Pourquoi n'a t-on pas prévu une mise à l'abri ?

Tout ceci n'était pas prévu et en plus à deux heures du début du week-end.

 

Un peu d'humanité aurait permis d'accompagner cette famille ?

J'ai fait ce que j'ai pu car Torcy est loin du secteur géographique de l'intervention de mon associations....Je ne lâcherai pas « la grappe ».

 

Jean-François Chalot

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article