Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

La loi française contre les lobbies européens

La loi française contre les lobbies européens

L’interdiction avait été actée en 2018 dans la loi Alimentation, puis remise en cause en 2019, par le gouvernement et enfin mise en application au 1er janvier 2020.

Le E171 est un additif alimentaire sous forme de poudre, constitué de molécules de dioxyde de titane. Il est présent dans divers aliments pour ses propriétés colorantes (pigment blanc) et opacifiantes. En France, le E171 est utilisé dans de nombreux produits alimentaires, tels que les confiseries, les pâtisseries ou encore des plats cuisinés.

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), a souligné la nécessité de mener les études nécessaires à la parfaite caractérisation du danger associé au E171 et notamment des études toxicologiques sur le potentiel cancérigène et les effets sur la reproduction.

En plus d’être un « cancérigène possible pour l’homme », c’est un perturbateur endocrinien, avec tous les effets néfastes pour la santé, en particulier chez le jeune enfant.

Sous la pression des industriels, l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), estime que les données scientifiques sur les risques sont insuffisantes et demandent la suspension de la décision de la France.

L’incertitude bénéficierait-elle à l’industrie ? Que devient le principe de précaution ? Quelle est la valeur de la santé des européens aux yeux de la Commission Européenne ?

Le CNAFAL souhaite vivement que cette interdiction soit maintenue et demande qu’elle soit étendue aux cosmétiques et médicaments qui en contiennent.

Jean-Marie Bonnemayre,
Président du CNAFAL.
06 23 82 80 22

Nicole Damon,
Administratrice en charge du secteur Santé.
06 81 21 49 76

Claude Rico,
Vice-Président,
Coresponsable du secteur Consommation.
06 84 24 27 75

Patrick Charron,
Administrateur,
Coresponsable du secteur Consommation.
06 87 30 47 53

     Le CNAFAL

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article