Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Coronavirus et logement : des mesures exceptionnelles et de bon sens s'imposent pour gagner la guerre !


 Droit au Logement 
Fédération Droit Au logement – 29 Avenue Ledru-Rollin 75012 Paris
 tél : 01 40 27 92 98 • fax 01 42 97 40 18  • http://www.droitaulogement.org/


 COMMUNIQUÉ
 
Paris le 12 mars 2020 - 10h  

Coronavirus et logement : des mesures exceptionnelles et de bon sens s'imposent pour gagner la guerre !


Tandis que l'épidémie gagne du terrain, le chef de l'état doit se prononcer ce soir.  Il doit être instauré des mesures d'urgence pour le logement, car l'absence  ou de très mauvaises conditions de logement que connaissent des personnes vulnérables, souvent en mauvaise santé, les expose à l'épidémie et renforce sa propagation.
Des mesures exceptionnelles et de bon sens doivent donc être mis en oeuvre, sans hésiter ,ni protéger des intérêts particuliers, afin de gagner la guerre contre le coronavirus.
  
Moratoire sur les expulsions : En France, dès le 1er avril les expulsions reprennent, 135 000 jugements d'expulsion ont été prononcées en 2018. Pourquoi demander à la population de rester à la maison si on continue à mettre à la rue les personnes en difficulté ?
 
 -  Réquisition des logements vacants et des locaux loués en Airbnb &Co, et maintien des CHU : La France compte 4 procédures de réquisitions et 3,1 millions de logements vacants, dot 114 000 à Paris, 304 000 en ile de France (hors résidence secondaire), pour les sans logis, et les habitants de taudis ou en surpeuplement, situation qui favorise la propagation du virus : relogement en HLM ou dans des locaux réquisitionnés .

 - Moratoire sur la baisse des APL (contemporanéisation), et les impayés de loyer et de traites (établi à partir du taux d'effort et du revenu de chaque  ménage)  : Il s'agit de ne pas accroître le nombre d'expulsions, car beaucoup de ménages vont connaître une baisse brutale de leur revenus. Les locataires et les accédants à la propriété modestes ne doivent être le seuls à supporter la charge de la guerre au coronavirus!
Moratoire sur les coupures d'énergie et d'eau, (qui reprennent le 1er Avril) pour des raisons évidentes, de protection des personnes fragiles et de protection contre la propagation.
 

Pouvoir des maires :

Si le gouvernement refuse de prendre ces mesures vitales, les Maires en vertu de leurs pouvoirs de police peuvent prendre des arrêtés de réquisition, des arrêtés anti expulsions et des arrêtés contre les coupures d'eau et d'énergie ou pour leur rétablissement. Ces sujets doivent quasiment absent des débats électoraux doivent être mis sur la table.
Si besoin, nous sommes prêts à agir dans les prochains jours sur ces sujets (réquisition, expulsions, fermeture des CHU, loyers chers ...)
En France, le 1er Avril sonne la fin de la trêve hivernale des expulsions, des coupures d'énergie, des hébergement d'hiver, ainsi que la mise en oeuvre d'une nouvelle baisse des APL.
 

28 mars 2020, Manifs dans 21 pays d'Europe et près d'une centaine de villes :
Contre les expulsions, le logement cher, la spéculation, et pour le droit à un logement décent et stable pour tous.

 


Droit au logement
http://www.droitaulogement.org/

https://www.facebook.com/droitaulogement
Affiliée aux réseaux et campagnes :

  • COALITION Européenne pour le droit au logement et à la ville  http://housingnotprofit.org/fr
  • NOVOX : Réseau international des mouvements  de lutte des “sans” http://www.novox.org/
  • ATTAC : Association altermondialiste contre la spéculation financière

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article