Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Le confinement et la solidarité peuvent aller de paire

  

LETTRE OUVERTE AU PREFET DE SEINE ET MARNE

 

Le confinement et la solidarité peuvent aller de paire

Monsieur le Préfet,

Votre décision de suspendre les aides alimentaires délivrées par les associations de solidarité nous a étonnés.

En effet les restos du cœur qui sont reconnus pour leur sens de l'organisation ont dû arrêter la distribution de repas, créant un vide criant.

A Melun où mon association « Familles Laïques » intervient et notamment dans les quartiers populaires, nous connaissons des familles en grande difficulté.

Vivant avec des petits revenus, parfois avec un RSA , elles avaient jusqu'alors recours

aux distributions alimentaires assurées par les associations caritatives.

Aujourd'hui elles sont totalement démunies et désemparées.

Elles subissent d'ailleurs la double peine avec des moyens de subsistance des plus faibles et un confinement très difficile , disposant le plus souvent d'un logement à la limite de la sur-occupation ou pire.

Des initiatives de solidarité ont lieu ici et là sur Melun et dans les communes environnantes, elles sont individuelles et collectives. Si elles sont à saluer, elles ne peuvent pas, seules apporter le soulagement nécessaire.

Je vous demande de bien vouloir revoir votre décision, au nom de l'humanité qui nous anime tous et qui vous anime.

Il est possible d'assurer la sécurité sanitaire tout en mettant en place une solidarité alimentaire avec des distributions de repas.

Si nous ne pouvons pas nous réunir dans un cadre physique, il est possible que vous organisiez sous votre autorité une conférence téléphonique.

Veuillez agréer l'expression de mes sentiments respectueux

 

Jean-François Chalot

président de « Familles Laïques » de Melun

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article