Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Des associations de solidarité "harcelées" !

Des associations de solidarité "harcelées" !

LES ASSOCIATIONS LOCALES DE SOLIDARITE DOIVENT ETRE SOUTENUES ET NON SUBIR UNE FORME DE HARCELEMENT ADMINISTRATIF !

 

Une association de solidarité fondée à Avon en 2011 vient en aide

«  aux personnes nécessitant un soutien pour faire face aux difficultés de la vie, en leur procurant des aides sociales, alimentaires ou humanitaires. »

L'association a reçu plusieurs courriers successifs de la part de la Direction Départementale de la protection des populations (DDPP).

Elle est invitée avec insistance à fournir le CERFA 13984 pour une "déclaration de manipulation de denrées alimentaires d'origine animale".

Il faudrait aussi que l'association indique à la Direction Départementale les noms et adresses des bénévoles réalisant les plats chauds, or l'association informée ne délivre plus depuis le début de cette crise sanitaire que des denrées sèches .

Les grandes associations caritatives disposent d'un agrément « distribution alimentaire » et d'un service administratif alors que les associations locales, elles, n'ont que leur bonne volonté.

Elles respectent les règles sanitaires et bien souvent ne distribuent que des produits ne nécessitant pas de précautions spécifiques ou se fournissent auprès de grands réseaux de solidarité.

 

Une lettre du Ministre de l'Intérieur adressée le 27 mars 2020 aux Préfets indique clairement la nécessité pour les pouvoirs publics de faciliter l'action de solidarité des bénévoles :

http://aflmelundal77.over-blog.com/2020/04/a-lire-absolument-cette-lettre-envoyee-aux-prefets.html

On aurait pu attendre de la part des Directions Départementales comme celle de la protection de la personne, une attitude de soutien et d'accompagnement des associations.

A la place de cette attitude bienveillance d'apport de conseils, des associations de solidarité, souvent locales sont harcelées.

 

Je demande avec insistance que soit mis fin à cette attitude qui ne peut que décourager les bonnes volontés.

Je rappelle que nos associations pallient l'insuffisance des aides publiques et ont droit à un regard lié à la mission conseil des services déconcentrés de l'Etat.

 

Pour le DAL 77

Jean-François Chalot

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article