Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Pas d'expulsion sans possibilité de relogement !

Pas d'expulsion sans possibilité de relogement !

Le rêve deviendrait-il réalité?

Depuis des années et des années, les associations de solidarité et les mouvements sociaux de locataires et de mal logés demandent qu'enfin cessent les expulsions locatives.

La déclaration de Julien Denormandie, hier Ministre du logement ne peut que nous réjouir :

"LOGEMENT - Les expulsions locatives qui doivent reprendre en juillet à la fin de la trêve hivernale et de l’état d’urgence sanitaire ne pourront pas avoir lieu “sans possibilité de relogement”, a affirmé ce mardi 30 juin le ministre du Logement, Julien Denormandie.

“Je vais donner instruction aux préfets par circulaire dès cette semaine de s’assurer que seules les procédures d’expulsions locatives adossées à des possibilités de relogement opérationnel soient mises en œuvre”, a déclaré le ministre lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

Le ministre a ajouté que “les propriétaires pourront solliciter l’indemnisation de l’État” quand les procédures d’expulsion n’auront pas été exécutées, a-t-il ajouté."

Une instruction vient de sortir, elle est jointe, pour information à cet article.

Nous aimerions avoir quelques précisions et notamment une réponse à cette question:

Qu'est-ce une possibilité de relogement?

Pour nous, il s'agit d'un logement social accessible et adapté ?

Nous espérons qu'au bout de la chaîne on ne considère pas que la mise à l'abri dans un hôtel  soit  l'une des réponses données ? :

Les familles ont besoin "d'un chez soi"stable

Nous seront très exigeants et maintiendrons notre mobilisation !

Maintenant que Denormandie passe à l'agriculture, sa circulaire ne doit pas être enterrée !

 

Le rêve deviendrait-il réalité?

Depuis des années et des années, les associations de solidarité et les mouvements sociaux de locataires et de mal logés demandent qu'enfin cessent les expulsions locatives.

La déclaration de Julien Denormandie, hier Ministre du logement ne peut que nous réjouir :

"LOGEMENT - Les expulsions locatives qui doivent reprendre en juillet à la fin de la trêve hivernale et de l’état d’urgence sanitaire ne pourront pas avoir lieu “sans possibilité de relogement”, a affirmé ce mardi 30 juin le ministre du Logement, Julien Denormandie.

“Je vais donner instruction aux préfets par circulaire dès cette semaine de s’assurer que seules les procédures d’expulsions locatives adossées à des possibilités de relogement opérationnel soient mises en œuvre”, a déclaré le ministre lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale.

Le ministre a ajouté que “les propriétaires pourront solliciter l’indemnisation de l’État” quand les procédures d’expulsion n’auront pas été exécutées, a-t-il ajouté."

La circulaire vient de sortir, elle est jointe, pour information à cet article.

Nous aimerions avoir quelques précisions et notamment une réponse à cette question:

Qu'est-ce une possibilité de relogement?

Pour nous, il s'agit d'un logement social accessible et adapté ?

Nous espérons qu'au bout de la chaîne on ne considère pas que la mise à l'abri dans un hôtel  soit  l'une des réponses données ? :

Les familles ont besoin "d'un chez soi"stable

Nous seront très exigeants et maintiendrons notre mobilisation !

Maintenant que Denormandie passe à l'agriculture, sa circulaire ne doit pas être enterrée !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article