Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Urgence sociale, Urgence écologique, Urgence démocratique

Urgence sociale, Urgence écologique, Urgence démocratique

Chères et chers membres du CAC ou sympathisant.e.s,

 

EDITO : Urgence sociale, Urgence écologique, Urgence démocratique

 

En cette étrange rentrée  post-confinement, où en sont les mobilisations, des luttes sociales et environnementales largement portées par les associations ?

Et où en est le monde associatif lui-même ? Sa prise en compte par les pouvoirs publics et son autonomie ?

Ce questions sont abordées dans notre édito de rentrée, une rentrée particulière pour le CAC car notre prochaine AG à la fin du mois sera l’occasion de fêter une décennie d’activité :

 

Urgence sociale, Urgence écologique, Urgence démocratique

  • Côté mobilisation pour le « monde d’après » l’Appel « plus jamais ça » a atteint les 180.000 signatures. Les 34 mesures à court et moyen terme « alliant des réponses cohérentes et transversales aux urgences sociales et environnementales, sa dimension féministe, ou encore la prise en compte de la solidarité internationale » constituent une base pour « une coalition des mouvements sociaux ». Faire advenir « les besoins sociaux et écologiques des populations » est un enjeu que nous pouvons porter ensemble.
  • 7 organisations syndicales et de jeunesse appellent à une journée d’action le 17 septembre, plaçant au cœur de leurs revendications l’emploi et les salaires, les services publics, la précarité et la pauvreté, la réforme des retraites. Sans soutien à la consommation et au pouvoir d’achat il n’y aura pas de relance économique… Lire la suite ICI

Gilles Rouby

Président du CAC

 

 

 

 

1. On n’a pas tous les jours 10 ans…

 

 

 

En cette rentrée, une excellente occasion de se voir/revoir : le CAC fête ses 10 ans !

 

Le 25 septembre en effet, nous mettons à profit le report de notre AG pour présenter le dernier né de nos livrets : Le CAC communiquer une histoire, une histoire de communiqués (titre encore provisoire).

 

Depuis 2010, notre Collectif réagit à l’actualité du monde associatif, propose, s’insurge, analyse, décortique, observe, témoigne… Plus d’une centaine de textes (en moyenne un par mois) qui sont ainsi venus chroniquer une décennie de vie politique vue par les associations citoyennes.

 

Pour souffler nos dix premières bougies, nous avons choisi de porter ce regard rétrospectif pour permettre à notre histoire de mieux éclairer notre avenir.

Le résultat sera donc notre toute nouvelle brochure réalisée après avoir sélectionné quelques-uns des textes les plus marquants produits par le CAC. Cette publication sera présentée ce vendredi 25 septembre et sera suivie par les classiques présentations de bilans d’AG (voir détail et inscription ICI).

[À noter que nous préparons la possibilité de suivre ces temps à distance pour celles et ceux qui ne pourront être à Paris ce jour-là]

 

 

 

 

 

 

2. … Et en parlant de communiqués, notre dernier en date « vie associative, derrière le flou, un choix politique affirmé »

 

Petit focus sur le dernier communiqué publié par le CAC, au cœur de l’été, peut-être est-il en effet passé quelque peu inaperçu. Ce texte court pose pourtant une question fondamentale : après avoir souligné à maintes reprises l’importance des actions de solidarité, comment est-il possible que le nouveau gouvernement tienne pour inexistant le monde associatif ?

 

Ainsi les gouvernements se suivent et se ressemblent et la vie associative est de nouveau invisibilitée (comme le note cet article d’association mode d’emploi)… Peu d’étonnement hélas devant ce nouveau signal très négatif envoyé aux acteurs de la solidarité et qui vient faire système avec d’autres informations passées également relativement inaperçues au milieu de l’habituelle torpeur estivale (on pense notamment à la brutale suppression du secrétariat d’État à l’exclusion sociale qui fait suite à la disparition de l’observatoire de la pauvreté à l’heure où pourtant, se préfigure une crise sociale majeure… quid donc de la grande promesse d’E. Macron « d’éradiquer la grande pauvreté » ?).

 

 

 

 

 

3. Militants politiques, militants associatifs : quelles convergences, quelles divergences et quels combats communs ?

 

Quelle est la place des associations en tant que force politique dans ce pays ? Quoi de mieux que les partis politiques eux-mêmes pour débattre de cette question qu’aimerait poser le CAC ces prochains mois. Le dialogue a eu l’occasion d’être amorcé cet été lors des Amfis et le débat qui réunissait Gilles Rouby (président du CAC), François Annycke (directeur de l’association Colères du présent) et Mathilde Panot (députée LFI) est disponible en vidéo ici : Engagements politiques, engagements associatifs, quel avenir en commun ?

 

Une démarche à poursuivre avec tout un ensemble de sensibilités politiques prochainement.

 


 

 

 

 

4. Associations, guides de survie en milieu politique hostile

 

 

Le travail reprend au sein de L.A Coalition, le CAC a ainsi participé récemment à l’élaboration d’une publication intitulée Associations attaquées : un guide et des témoignages pour faire face et riposter (en téléchargement libre et gratuit ici).

 

Une série de vidéos a également été rendue publique pour apporter des témoignages variés sur cette question de l’actualité des entraves à l’action associative.

 

Last but not least, le 6 octobre sortira le premier rapport de l’observatoire des libertés associatives que nous avons co-fondé.

Ce document présentera une centaine de cas de restrictions apportées récemment aux libertés associatives qu’il s’agisse d’entraves symboliques (disqualification, mis au ban, attaques réputationnelles), matérielles (fermetures brutales de locaux, coupes de subventions sanctions suite à des prises de paroles ayant déplu), judiciaires (plaintes, amendes, procès intentés contre des militants associatifs) ou même policières (répression physique lors d’actions collectives mais aussi perquisitions et arrestations).

 

Le rapport se conclut sur une dizaine de propositions conçues pour mettre fin aux différentes modalités de répression de l’action associative.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article