Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Dal 77 - Droit au Logement

défense des locataires et des familles

Communication de M. Brice Arsène MANKOU - INTEGRATION ET ADAPTATION : COMMENT REUSSIR SON PARCOURS DE MIGRANT ?

SOMMAIRE

INTRODUCTION

I – CONTEXTE

II – CONSTATS : Côté administration, côté migrant

III – LES BASES DE L’INTEGRATION

IV – COMMENT REUSSIR SON PARCOUYRS DE MIGRANT ?

V – CONCLUSION

 

INTRODUCTION

Les questions liées à l’intégration et à l’adaptation concernent le pacte social Républicain. Dans ces conditions, une seule question est fondamentale : Comment faire société dans un contexte où la migration est perçue par certains observateurs comme une menace, alors que sous d’autres cieux, elle constitue une chance dans un pays qui demeure encore un modèle en matière des droits de l’homme.

Oui la France est une terre de migration même si ce concept de migration est souvent galvaudé, connotée négativement.

I – CONTEXTE

Les spécialistes des migrations, le reconnaissent : la peur du migrant, la xénophobie se nourrissent souvent de la crise économique et sociale. Or, nous y sommes, cette crise doublée de la crise sanitaire renforcent des réflexes d’auto-défense, devant le climat de violence qui règne en France.

Violence, incivilités contre les représentants de l’Etat, violence contre la Police, le corps enseignant. Bref, il n’est pas facile d’être migrant de nos jours.

Que constatons nous du côté de l’administration et du côté de la migration ?

La migration est inhérente à toute vie humaine. Nous migrons souvent tous mais le plus important, c’est toujours la question : pourquoi migrons-nous ? Pourquoi choisissons-nous alors la France, comme terre de migration ? Quel modèle d’intégration et d’adaptation la France propose-t-elle à ceux et celles qu’elle choisit ou pas d’accueillir ?

Ce sont autant de questions sur lesquelles notre communication va porter. Mais avant cela interrogeons-nous sur le contexte de l’intégration et de l’adaptation des migrants en France ?

II – LES CONSTATS DU COTE DE L’ADMINISTRATION, COTE MIGRANT

  1. Pour qu’une intégration et une adaptation réussissent, il faut avoir les clés des us et coutumes d’un pays. En France, l’une des clés d’intégration est la langue et la culture. Du côté Administration, que constatons-nous ?
  • Méconnaissance de la géographie migratoire. L’Afrique n’est pas un pays, mais un continent et connaître la situation géopolitique des pays d’Afrique peut-être un bon moyen de l’accompagnement et de l’intégration des migrants.
  • Nous constatons des jugements quelque peu hâtifs, voire des stigmatisations de certains migrants par une généralisation exagérée

Plusieurs programmes existent notamment au sein des associations comme Familles Laïques pour des programmes comme : le FLE (Français, Langue étrangère), les cours d’alphabétisation, l’accompagnement social et administratif.

En France, l’Etat, à travers les associations, comme Familles Laïques agit dans le domaine de l’intégration et de l’adaptation.

En France, on ne pas dire qu’être sans papier, c’est être sans droit. Les migrants même en situation irrégulière peuvent être soignés à travers l’Aide Médicale d’Etat (AME).

Il y a sans doute encore beaucoup à faire, mais l’adaptation et l’intégration des migrants d’une manière générale se passent bien. Mais que remarquons-nous du côté des migrants ?

  1. Du côté des migrants :
    1. Nous constatons une méconnaissance des lois et des devoirs des migrants qui ne retiennent de l’intégration que ceux dont ils ont droit, oubliant qu’il n’y a pas de droit sans devoirs.
    2. Nous constatons une faible implication dans le tissus associatif qui pour certains migrants demeurent des associations communautaristes.
    3. Nous constatons aussi un non-respect des lois et règlement du pays. Exemple sur : le rangement et classement de certains documents administratifs – La gestion des budgets familiaux car comment comprendre qu’une famille ne paie pas la cantine, alors qu’elle perçoit les allocations familiales ?

III – LES BASES DE L’INTEGRATION ET DE L’ADAPTATION DES MIGRANTS

Les bases de l’intégration et de l’adaptation des migrants reposent sur :

  • L’échange interculturel et non en choc de culture. Au choc de la culture, j’appelle à la rencontre des cultures pour s’enrichir mutuellement.
  • L’accompagnement social et administratif comme transmission des clés de l’intégration.
  • La formation interculturelle aux associations qui accompagnent les migrants. Je suis prêt à dispenser ces formations.
  •  

Dès lors, comment réussir son intégration et son adaptation dans un pays comme la France ?

IV – COMMENT REUSSIR SON INTEGRATION ET SON ADAPTATION EN TANT QUE MIGRANT ?

Pour réussir cette intégration, le migrant doit considérer le pays d’accueil comme sa seconde patrie. A ce titre, il doit s’y investir par le paiement de ses impôts, la déclaration de ses revenus.

Réussir son intégration ce n’est pas s’enfermer dans les associations communautaristes.

Réussir son adaptation, c’est s’impliquer dans les associations de parents d’élèves et des associations comme Familles Laïques.

Pour réussir son intégration, il faut savoir gérer le temps, gérer son budget et c’est le travail de Familles Laïques.

CONCLUSION

Nous réussirons l’intégration et l’adaptation des migrants que si ces derniers reçoivent les clés de l’intégration par les associations.

Comme vous pouvez le constater, nous sommes à la croisée des chemins. Ou notre modèle d’intégration produit des effets, ou les migrants refusent de s’adapter à notre modèle de vie et là, nos efforts seront vains.

 

Brice Arsène MANKOU

Sciences Po Reims

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article